Tel : (+212) 523 31 28 06
Connexion S'inscrire

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *

Sous les hautes instructions royales et en collaboration avec le Ministère de la Santé, le Ministère de l’Industrie du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique mobilise les capacités et expertises marocaines pour fabriquer un respirateur artificiel 100% marocain à fin de faire face à la pandémie du Coronavirus. Le respirateur artificiel est conçu par des ingénieurs, chercheurs et industriels issus du Cluster Electronique Mécatronique et Mécanique du Maroc (CE3M), du Groupement Industries Marocaines Aéronautiques et Spéciales (GIMAS), de l’Institut national des Postes et Télécommunications (INPT), du Centre marocain des Sciences, de l’Innovation et de la Recherche (MASCIR), et de l’Université Mohamed VI Polytechnique (UM6P).

Ce projet collaboratif réalisé par les membres et partenaires du CE3M répond aux exigences spécifiques de cette pandémie. Le respirateur marocain est une solution non invasive qui dispose de fonctionnalités de monitoring et manipulation permettant ainsi de remédier au manque en assistant respiratoire. C’est un appareil robuste, économe en termes d'énergie, et mobile puisqu'il peut fonctionner sur batterie avec une autonomie de 3000 heures. Il peut aussi servir en ambulatoire, en zone de déchoquage et en remplacement des respirateurs complexes chez des malades en détresse respiratoire à cadence régulière. Le challenge de cet ambitieux projet, mise à part la fabrication du respirateur artificiel fonctionnel, était de n’utiliser que des composantes disponibles localement et de le produire rapidement.

Le consortium Aviarail-Pillioty-SERMP en collaboration avec les centres techniques, centre de recherche et universités, a relevé ce challenge et a réussi à effectuer l’étude, le design, la conception et réalisation du premier prototype en deux semaines, pour le dévoiler le 02 Avril aux autorités concernées. Le respirateur a été amélioré suite aux recommandations des médecins pour son lancement en production le 7 Avril, la livraison de 500 respirateurs est prévue dans quinze jours.

Une équipe multidisciplinaire a contribué à la réalisation de ce projet, où chaque entreprise experte dans son domaine intervient dans une partie du projet ;

Photo: Omar Glaoui - Managing Director de Pillioty lors du lancement en fabrication de 500 respirateurs Artificiels

En parallèle à la version qui est actuellement en cours de production, l'équipe-projet développe une version plus avancée pour fabriquer un respirateur invasif. Il importe de souligner que le CE3M et ses membres ont déjà initié une dizaine de projets collaboratifs dans le domaine médical, dont à titre d’exemple :

  • Lancement du projet de l’unité médicale Mobile, qui consiste en un hôpital mobile avec des dispositifs médicaux de base, pour desservir les régions éloignées des métropoles,
  • Système miniature et portable Lab-on-Card pour la détection de la tuberculose, présenté au CES VEGAS 2017,
  • Objet connecté à une application mobile pour tester le taux d’hydratation de la peau, les taches brunes et les rides avec des conseils, présenté au CES VEGAS 2017,
  • Un gant intelligent qui permet aux personnes sourdes et muettes de communiquer, présenté à Las Vegas, au CES VEGAS 2018,
  • Gilet de Kinésithérapie respiratoire intelligent, présenté au CES VEGAS 2018
  • Des lits hospitaliers, masques médicaux,…

Le Projet du respirateur et d’autres projets réalisés par le CE3M, confirment la validité du pari du Maroc, il y a 10 ans, sur l’innovation, et l’opportunité d’y investir à l’ère de l’économie du savoir où la productivité et la croissance des pays, dépendent de plus en plus du savoir et de l’innovation technologique. Fort de ses réalisations, le CE3M a initié avec ses partenaires, une réflexion pour l’émergence d’un Cluster dédié aux dispositifs médicaux au Maroc, avec l’implication de toutes les parties prenantes.